Accueil

Nous sommes un groupe de 4 étudiants à l’INSA de Rennes en 3ème année, spécialité informatique :

Noel Glémot – Gwendal Le Moulec – Maxime Lorant – Noman Zaouga

Dans le cadre de notre cours de culture et communication, nous avions un rapport à réaliser (2012 – 2013). Notre sujet a été proposé par l’Open Odyssey, c’est une association qui articule les projets des entreprises situées en Bretagne avec les étudiants de l’enseignement supérieur notamment ceux de l’INSA. L’entreprise concernée est LIGER. En partenariat avec deux autres groupes d’étudiants nous devions principalement étudier les risques et les opportunités liés au développement du projet LIGER. Notre groupe a eu le dossier suivant à traiter : Le business du COou le droit à polluer ? 

Résumé de notre rapport :
Depuis les années 90, la préservation de notre environnement est une problématique majeure. Les industries sont directement concernées et il a donc fallu créer un système permettant de limiter les rejets de CO2 dont elles ont besoin pour fonctionner. Le système d’un marché boursier, appelé “marché du carbone”, a été retenu comme solution à la crise environnementale. Mais son caractère de “marché des droits à polluer” lui vaut aujourd’hui de nombreuses critiques de la part de ces détracteurs.
Ce mémoire décortique le fonctionnement de ce marché et propose quelques réponses et pistes de réflexion pour expliquer son évolution difficile et les critiques que celle-ci lui valent. D’autres solutions sont brièvement étudiées, afin de déterminer si les problèmes que rencontre le marché du carbone actuellement peuvent être corrigés.

Il faut noter que nous nous sommes principalement intéressé au marché du carbone européen : The European Union Emissions Trading System (EU ETS).

1366568567_pdf
Télécharger notre rapport (PDF)

Pourquoi les États ont décidés de créer un marché du carbone ?

Car tous simplement comme nous le voyons sur le graphique ci-dessous les émissions en dioxyde de carbone sont très élevées. Si nous ne trouvons pas rapidement des solutions viables nous risquons  de subir de lourdes conséquences irrémédiables.

 

Mais, ce marché a-t-il vraiment persuadé les entreprises à investir dans des technologies plus écologiques ?

Au cours des deux premières périodes du marché du carbone, comme nous pouvons le voir ci-dessous, le prix du carbone à été souvent très bas. Plus le prix du carbone est bas, moins il y a de chance que les entreprises investissent dans des technologies moins polluantes. De même, les nombreuses fraudes n’ont pas aidé ce nouveau marché.

Suivez-nous sur votre mobile !